Les défenseurs des droits de l’Homme appelés à sensibiliser la population à la traite des êtres humains

0
120

Kinshasa, 14 Février 2020 (ACP).- le président de l’ONG «Conscience éveillée pour la défense des droits des vulnérables (CEDDV) », Laurent Dowo Mbayango a au cours d’un entretien vendredi avec l’ACP, appelé les défenseurs des droits de l’Homme à réfléchir ensemble et à sensibiliser la population à la traite des êtres humains en vue  d’éradiqué ce fléau.

Me. Dowo Mbayango qui s’exprimait dans le cadre de la Journée mondiale de la prière et de réflexions sur la traite des êtres humains célébrée le 08 Février de chaque année, a exhorté la population congolaise à dénoncer tout comportement inhumain et dégradant  en milieu privé ou public avant d’inviter l’Etat Congolais à agir en première position en termes de protection et de sensibilisation pour endiguer cette situation.

Il a, à cet effet, demandé aux responsables des structures des droits de l’homme de se mettre autour d’une table afin de trouver des solutions idoines à cette problématique. « J’invite mes collègues, responsables des 0NG des droits de l’homme à rester assis autour d’une table et réfléchir sur cette question afin de trouver des solutions qui soulageraient notre peuple », a souligné Me Dowo tout en conviant les auteurs de ce genre d’actes à une prise de conscience de soi et à la crainte de Dieu. « Tout auteur de ces actes ignobles doit  prendre conscience et avoir peur de Dieu. Traiter un être humain comme un animal, c’est déshonorer Dieu, car l’homme est crée à l’image de Dieu » a-t-il dit.

Par ailleurs, il sied de signaler que cette journée a été instituée depuis 2015 par le Pape François à l’initiative de la fête de Sainte Joséphine Bakhita, une soudanaise qui a été vendue comme esclave, maltraitée puis rendue libre. ACP/Kayu/ODM/GGK/MPK/JLL/CKM

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here