Pour un appui aux candidatures féminines lors des élections prochaines

0
81

Kinshasa, 18 févr. 2020 (ACP).- Le coordonateur du centre de rééducation pour handicapés physiques « Kivuvu » dans la commune de Makala, Jean Louis Bosoka a appelé mardi, au cours d’une causerie morale tenue mardi au sein de son établissement scolaire, les élèves aveugles à ne pas se sous-estimer et à compter sur leur formation qui  leur permettra de travailler comme tout le monde.

M. Bosoka a pris pour exemple, certains élèves aveugles sortis de son centre évoluant en qualité de kinésithérapeutes dans des hôpitaux privés de Kinshasa où ils sont appréciés surtout par des femmes qui viennent se faire masser à cause de leur discrétion liée au déficit visuel et d’autres qui poursuivent leurs études jusqu’au niveau supérieur.

Pour lui, les aveugles sont actuellement capables d’embrasser toutes les filières universitaires notamment les sciences et techniques de l’information et de la communication, soulignant que certains parmi eux travaillent déjà dans le milieu des médias et d’autres se lancent dans la musique.

Le coordonnateur a, en outre, recommandé à l’assistance de se tenir la main dans la main pour faire face aux anti-valeurs de la société qui les empêchent d’aller de l’avant. ACP/Zng/Cfm/May

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here