Pour le renforcement d’inscription des œuvres des femmes dans l’histoire littéraire

0
76

Kinshasa, 20 février 2020 (ACP).- L’écrivain Djaïli Amadou Amal a plaidé jeudi, au cours d’un entretien avec l’ACP, pour le renforcement d’inscription des œuvres des femmes dans l’histoire littéraire, en marge de la 7ème édition de la fête du livre de Kinshasa.

Mme Djaïili Amadou a fait savoir que les œuvres des femmes dans ce secteur sont d’une grande importance, ajoutant que le Congo incarne beaucoup de talents et des livres littéraires, dont les femmes devraient saisir l’opportunité pour se faire entendre, se comprendre, s’informer, se cultiver ainsi que s’instruire.

Pour elle, la place des femmes dans l’écriture est une réflexion d’un écart de la présence des femmes écrivains dans la culture vécue et leur faible visibilité dans l’histoire littéraire, ajoutant qu’il faut marteler sur la place de celles-ci dans ce domaine.

Elle a laissé entendre que la 7ème édition de la fête du livre constitue un cadre qui met en évidence toutes les productions littéraires, avant d’inviter la population à découvrir les auteurs, des nouvelles et anciennes publications afin de permettre des échanges.

D’origine camerounaise, Djaïli Amadou est un écrivain qui séjourne à Kinshasa dans le cadre de la fête du livre. Elle a remporté le prix «Orange du livre» en Afrique, précisément au Cameroun en  mai 2014.

ACP/ZNG/CL/KJI/JFM/GGK

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here