La mise en place d’une Task-force au cabinet du Président de la République, une mesure salutaire

0
161

Kinshasa, 25 mars (ACP).- La population congolaise a salué la mesure prise par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de mettre en place au sein de son cabinet, une task-force visant à l’informer de l’évolution de la situation et de la collaboration entre  la commission multisectorielle du gouvernement  et la cellule de riposte au COVID- 19.

La population se dit rassurée par la décision du Président de désigner un groupe de professionnels réunis spécialement pour  notamment assurer un monitoring étroit, une gestion responsable  ainsi que pour évaluer et suivre l’exécution des mesures prises  pour freiner la propagation du Coronavirus en RDC.

En effet, la collaboration entre  la commission multisectorielle du gouvernement avec la coordination de la riposte au COVID- 19, dirigée par le scientifique de terrain, éminent professeur , virologue et directeur général de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB), Jean-Jacques Muyembe, démontre le souci des autorités congolaises  d’ y apporter des solutions adaptées voire d’éradiquer cette pandémie en RDC.

C’est dans ce cadre que le Chef de l’Etat, confiant en la capacité et compétence  de membres de cette task-Force,  leur a demandé  d’accompagner, par des réflexions mûres, la PHARMAKINA, une société agro-industrielle et pharmaceutique implantée à Bukavu au Sud-Kivu, dans la production des comprimés et des injectables de l’hydroxychloroquine, qui sous d’autres cieux, sont utilisés dans le traitement de cette pandémie.

En effet, dans un communiqué publié mardi, la PHARMAKINA S.A., s’était dit disposée à mettre  sur le marché congolais  et à la disposition des chercheurs,  la quinine-pharmakina  dans le cadre de la lutte contre  le Coronavirus.

Ce communiqué signé conjointement par le PDG de la Pharmakina Etienne Erny et Dr Martial Kanyonyo, responsable pharmacist, indique que la quinine est un anti malaria très puissant. Elle est active  contre le virus de la dingue, elle a une activité contre le virus de la grippe et on suspecte qu’elle ait une activité contre le COVID-19.

En effet, certains experts internationaux recommandent d’utiliser l’association hydroxychloroquine  + Azithromycine pour la prise  en charge thérapeutique  des patients  pour éliminer le COVID-19 après 6 jours  de traitement hospitalier. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here