Propension de l’économie mondiale vers l’autarcie, selon le Prof. Nkulu

0
84

Lubumbashi, 25 Mars 2020 (ACP).- Le professeur Jules Nkulu de l’Université de Lubumbashi, expert en sécurité alimentaire, a au cours d’un entretien mercredi avec l’ACP, indiqué que l’économie mondiale migre de la mondialisation vers l’autarcie suite à la pandémie de coronavirus.

A cet effet, il a appelé les gouvernements africains en général et celui de la RDC en particulier de mettre en place une politique agricole capable de prendre en charge leurs populations respectives.

Selon lui, la RDC avec 80 millions d’habitants, doit faire de l’agriculture une priorité de priorité au regard de sa dépendance alimentaire quasi-totale.

Dans le cas contraire, lorsque la Zambie, l’Angola et autres pays limitrophes, fermeront leurs frontières en vue de protéger leurs populations, les Congolais mourront non de la pandémie, mais plutôt de la famine, a-t-il souligné.

Nécessité de subventionner certains services et biens à Lubumbashi

Le professeur Jules Nkulu a fait savoir que la subvention des certains services et biens dont le transport et les denrées alimentaires s’avère indispensable dans cette période de la crise due au coronavirus.

La RDC doit emboiter le pas par un financement conséquent aux services et biens précité, comme cela se fait sous d’autres cieux, tout en limitant les dépenses budgétivores liées aux frais de fonctionnement des diverses institutions étatiques, a-t-il indiqué.

Cette subvention permettra à la population de maintenir le panier  de la ménagère en équilibre sans se casser la tête au regard des spéculations relatives à la pandémie du COVID-19. ACP/Kayu/ODM/

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here