Le ministre de l’Intérieur examine avec la police les mesures prises dans la lutte contre le COVID 19

0
104

Kinshasa, 26 mars 2020 (ACP).- Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières Gilbert Kankonde a examiné avec les  responsables de la police et des services de sécurité, l’application des mesures prises par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi visant à arrêter la propagation du Covid-19 et les décisions relatives au respect du confinement de la ville province de Kinshasa, au cours d’une réunion du conseil de sécurité  qu’il présidée mercredi, dans son cabinet de travail.

Selon les participants à la rencontre, la réunion s’est également penchée sur  les attitudes et agissements de la population kinoise devant cette tragédie et  la mise en application des dispositifs sécuritaires qui n’ont pas été déclarés à la presse pour des raisons sécuritaires.

Distribution de banderoles et affiches sur les mesures de lutte  contre le COVID-19

Auparavant, le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières Gilbert Kankonde avait remis,  au directeur de la protection civile Hyppolite Kitambala du ministère de l’Intérieur et sécurité et affaires coutumières, un lot de banderoles, affiches reprenant les mesures d’hygiène et les règles à observer contre la pandémie établies par le ministère de la Santé.

Gilbert Kankonde avait à cette occasion, lancé, officiellement, à Kinshasa, la campagne de sensibilisation contre le Coronavirus à travers le territoire national, en rapport avec l’état d’urgence sanitaire décrété par le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour éviter la propagation de Coronavirus sur l’ensemble du pays.

Le vice-Premier ministre Gilbert Kankonde a appelé tous les responsables des entités administratives territoriales décentralisées à persuader les Congolais que le Colonavirus  existe réellement et qu’il a déjà emporté quelques uns des compatriotes.

« Les mesures  du confinement et de l’état d’urgence déclaré par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi sont nécessaires et  de strict respect pour le bien-être de tous afin d’arrêter la propagation de cette pandémie », a-t-il souligné.ACP/

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here