Les agents du ministère des Mines sensibilisés à la prévention contre le coronavirus

0
90

Kinshasa, 26 mars 2020 (ACP).- Le secrétaire général aux Mines, Joseph Ikoli, a procédé mercredi à Kinshasa, à la sensibilisation des agents et cadres de son secteur à la lutte contre le coronavirus, en vue de les prévenir contre la contamination.

M. Ikoli qui s’est servi de l’expertise de l’une des directions du ministère  de la Santé publique, a appelé ledit personnel à observer les règles d’hygiènes édictées par le gouvernement, citant notamment le lavage des mains, le port des masques et et la distanciation d’un 1,5 m de son voisin le plus proche.

Selon lui, le coronavirus tue réellement et que la perte des agents est un problème pour le moment car, il va nécessiter une formation de nouveaux engagés et attendre longtemps pour atteindre les performances des anciens qui ne seront plus en service.

Le coronavirus, rappelle-t-on, a déjà atteint une cinquantaine des personnes et occasionné quatre décès dans les rangs de la population congolaise. 

Le coordonnateur du SNV réitère les mesures d’hygiène

Dans le même cadre, le coordonnateur du Secrétariat national du volontariat, Fabien Mimbo, a  appelé la population congolaise, à observer scrupuleusement les mesures d’hygiène et  de protection prises par le Président  de la République  contre la pandémie covid19  pour   leur protection celle des autres.

Il s’agit notamment du confinement, prendre une distance d’un mètre, quand il faut parler avec les autres, nettoyer les mains régulièrement avec du savon.

Le SNV étant un outil de l’Etat congolais, a la mission de sensibiliser la population à tous les niveaux par rapport aux règles mises en place par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les mesures prises par le Chef de l’Etat en vue d’atteindre des résultats escomptés.

Il a ajouté qu’à l’instar d’autres nations, l’Etat congolais est obligé  d’utiliser la force pour contrer ceux qui refusent d’obtempérer  auxdites mesures.

Toutefois, il a déploré les faibles moyens mis à leur disposition,   pour accomplir leur mission de vulgarisation, ajoutant que la population n’a pas encore compris le danger qui la menace.

Le SNV qui sensibilise déjà la population  au  développement  à la base devrait avoir  cette possibilité de sensibiliser tout le monde   et partout. L’Etat doit comprendre que c’est le moment d’utiliser son outil de sensibilisation car, les volontaires sont en avant plan et partout.

Ces derniers ne sont pas simplement le corps médical, assistants des malades atteints du covid19 mais des agents de la croix rouge qui ont l’humanisme avéré.

Aux responsables, Fabien Mimbo,  demande de  leur doter des moyens en tant qu’un outil de l’Etat placé sous tutelle du ministère du Plan et encadre plus de 6000 volontaires selon la base des données de la ville de Kinshasa.

Ces agents sont déjà en possession des messages de sensibilisation contre le coronavirus par la voie électronique pour leur répercussion dans leurs bases respectives. ACP/

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here