Lomami : vulgarisation du protocole d’harmonisation du tarif sur le contrôle de la transaction locale entre l’OCC et la FEC

0
84

Mwene Ditu, 26 mars 2020 (ACP).- Les membres de la direction provinciale de l’Office congolais de contrôle (OCC)/ Kasaï Oriental, sous la houlette de son directeur Joseph Shongo Othudi, ont procédé, du 23 au 25 mars, à Mwene Ditu, au lancement des séances de vulgarisation du protocole d’harmonisation du tarif sur le contrôle de la transaction locale entre l’OCC et la FEC, en vue de protéger la population de cette province contre la consommation des produits périmés, en provenance d’ailleurs.

La délégation de l’OCC a déploré la commercialisation sur le marché de la province, des produits avec des dates falsifiées en violation des normes de qualité (étiquetage, emballage et état organoleptique), de quantité et de conformité. Le contrôle sur le marché de consommation permet ainsi de préserver la population contre les incendies éventuels qui proviendraient de la qualité défectueuse des produits pétroliers

Les membres de la FEC Mwene Ditu et les représentants de la SNCC ont pris part à ces séances de vulgarisation du dit protocole d’harmonisation  à l’hôtel de ville.

Un contrôle obligatoire des produits et marchandises en provenance d’autres provinces de la RDC, sera organisé à toutes les entrées de la province, à l’exception des transactions faites entre le Kasaï Oriental et la Lomami.

A ce sujet, il a été noté que la rémunération des prestations de l’OCC est à charge des opérateurs économiques à raison de 70%, les 20% étant réservés à la province tandis le reste est à affecter à l’administration de la FEC.

La tarification prévoit 2,5 $/tonne + TVA pour ceux qui sont assujettis pour toutes les marchandises ou produits, et 1,25 $/ tonne+ TVA pour les produits pétroliers apprend on. ACP/Fng/CL/Fmb

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here