Covid19 : plaidoyer de la FEC pour le deconfinement de la commune de Gombe

0
881

Kinshasa, 16 mai 2020 (ACP)-. La fédération des entreprises du Congo (FEC) a plaidé jeudi au cours d’une interview qu’elle a accordée à une chaine locale émettant de Kinshasa pour le deconfinement de la commune de Gombe en vue de permettre aux petites et moyennes entreprises de faire face aux effets négatifs de la pandémie de coronavirus qui sévit en République démocratique du Congo et à travers le monde.

Selon le vice-président de cette fédération, Dieudonné Kasembo, la commune de Gombe n’est plus actuellement l’épicentre de la pandémie en RDC au regard de l’évolution de la propagation.

Il a reconnu que le travail abattu par le comité de riposte de covid19. En ce moment, a-t-il ajouté, la fédération à travers ses membres devrait s’enquérir de la situation réelle de la pandémie deux mois après l’apparition d’un cas au pays.

Toutefois, la fédération des entreprises du Congo constaté que la commune de Gombe  ne représente que 10% de contamination et de préciser que 90% proviennent des autres communes de la ville de Kinshasa.

A cet effet, la FEC demande au gouvernement le deconfinement de la commune de Gombe tout en lui rassurant le respect des mesures barrières pour éviter la propagation de la maladie.

La FEC soutient qu’il n’y a pas des raisons pour le moment de confiner la commune de Gombe. Les opérateurs économiques se trouvent essoufflés des effets négatifs sur les activités économiques des membres de la FEC.

Les membres de la FEC  ont organisé les services minimum pour assurer la vie des entreprises. Ce service s’avère limité à cause des problèmes de l’énergie électrique pour le télé travail consécutif à la connections à l’Internet.

 Actuellement  les banques ne donnent pas satisfaction totale à cause du nombre limité des agents. Le deconfinement, a-t-il conclu est une nécessité pour le patronat congolais et pour l’État. ACP/ Kayu