Le ministre de l’Industrie innove avec des incubateurs pour combattre l’hégémonie des expatries sur l’économie nationale

0
299

Kinshasa 16 mai 2020 (ACP).-La République démocratique du Congo sera bientôt doté d’un incubateur susceptible non seulement de financer
différents projets conçus par des jeunes innovateurs et inventeurs congolais, mais aussi et surtout, pour booster le secteur de l’industrie congolaise.

Voilà qui justifie la réunion présidée mercredi  par le ministre de l’Industrie nationale, Docteur Julien Paluku Kahongya, à laquelle ont pris notamment par le représentant pays de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (Onudi), Thomas Makete, les membres du comité de gestion du Fonds de promotion de l’industrie conduits par Patrice Kitebi ainsi que la secrétaire générale à l’Industrie, Mme Bernadette Nzamba.

Le patron de l’industrie congolaise qui entend matérialiser  la vision du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, celle de créer de nouvelles industries, a formulé quelques recommandations à ses hôtes afin d’accélérer la concrétisation de ce projet devant permettre de réduire l’hégémonie des expatries sur l’économie nationale.

Julien Paluku qui prend à bras le corps ce dossier, a été suffisamment
informé au cours de cette rencontre, de l’état d’avancement de ce projet.

« Le ministre de l’Industrie JPK avec un leadership très fort soutient fermement ce projet. Il a demandé des informations sur l’avancement du projet et lesquelles informations qui lui ont été fournies séance tenante. Il a fait des recommandations pour que ce projet se réalise au plus tôt », a déclaré M. Thomas Makete de l’Onudi, au sortir de la réunion.

Pour leur par, les parties prenantes à cette séance de travail ont pris la ferme engagement de redoubler les efforts pour participer à la mise en place de cet outil qui va aider des jeunes innovateurs et inventeurs congolais de mettre sur pied des projets industriels innovants pour rendre des entreprises congolaises plus compétitives à l’échelle tant nationale, régionale qu’internationale. ACP/ Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here