Donald Trump renvoie un inspecteur général du département d’Etat

0
578

Kinshasa, 17 mai 2020 (ACP). – Des élus démocrates ont lancé samedi une enquête parlementaire après le renvoie, par le président américain, de Steve Linick, un inspecteur général du département d’État qui menait une investigation interne sur le chef de la diplomatie, Mike Pompeo, ont indiqué dimanche des médias internationaux.

Ces sources affirment que l’enquête sur le renvoi de Steve Linick, a été annoncée par Eliot Engel, président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, et un démocrate du Sénat, Bob Menendez.

« Nous contestons absolument les renvois d’inspecteurs généraux pour des motifs politiques », ont-ils déclaré dans un communiqué. Selon eux, Steve Linick enquêtait sur des plaintes concernant Mike Pompeo.

 Selon ces plaintes, le chef de la diplomatie aurait abusé des services d’un haut fonctionnaire pour accomplir des tâches personnelles pour lui et son épouse. Mike Pompeo voyage fréquemment dans le monde entier dans l’avion du gouvernement en compagnie de son épouse, Susan Pompeo, ce qui fait grincer des dents car elle n’a aucun rôle officiel.

Il y a un an, CNN avait rapporté qu’un lanceur d’alerte s’était plaint de voir la sécurité diplomatique chargée de tâches comme s’occuper du chien de la famille ou des courses alimentaires.

« Le fait que Steve Linick ait été démis de ses fonctions au milieu d’une telle enquête suggère fortement qu’il s’agit d’un acte de représailles illégal », a indiqué le président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants.

 Les deux élus démocrates réclament que les hauts responsables du gouvernement conservent tous les documents relatifs à ce limogeage et qu’ils les transmettent aux commissions en charge de l’enquête d’ici le 22 mai.

 Selon CNN, Mike Pompeo aurait lui-même préconisé le renvoi de Steve Linick et choisi personnellement son remplaçant, Stephen Akard, un ancien collaborateur du vice-président Mike Pence.

 Or, d’après la loi américaine, l’exécutif doit prévenir 30 jours à l’avance le Congrès de son intention de démettre un inspecteur général, afin de laisser le temps aux parlementaires de la contester. 

Pour sa part, la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a déclaré que Steve Linick avait été « puni pour avoir honorablement rempli son devoir de protection de la Constitution et de notre sécurité nationale ». « Le président doit rompre avec cette habitude d’exercer des représailles et de se venger contre les fonctionnaires qui travaillent au service de la sécurité des Américains, en particulier en ces temps d’urgence mondiale », a-t-elle ajouté. ACP/Kayu