Examen des modalités de révision à la baisse des tarifs de transport en commun à Kinshasa en vigueur

0
751

Kinshasa, 17 mai 2020(ACP).- Les   ministres provinciaux des Finances, économie, commerce et industrie, Jean Mvunzi Ngoyi  et  celui du Budget et transport, Amos Mbokoso ont  animé ensemble du 13 au 14 mai à l’Hôtel de ville de Kinshasa, une séance de travail avec tous les acteurs du secteur de transport urbain, autour des modalités de révision à la baisse des tarifs de transports en commun en vigueur.

Cette rencontre, a indiqué le ministre Jean Mvunzi, a été initiée par l’autorité urbaine, dans le souci d’approfondir les discussions entre les opérateurs  de ce secteur sur les moyens de baisser le coût de transport urbain, au lendemain de la baisse  également du prix du carburant à la pompe de plus de 10%.

Ils ont également réfléchi sur les mesures  à prendre par l’exécutif provincial pour  lutter contre la pratique des prix illicites imposés à la population Kinoise par des chauffeurs de taxi bus véreux.

En attendant l’arrêté, qui fixera les prix, les partenaires devraient sensibiliser leur base à l’application des principes tenant compte du contexte actuel, a conclu le ministre.

Le directeur général de la société TRANSCO, le président de  l’Association des chauffeurs du Congo (ACCO), le secrétaire général de l’Association des consommateurs du Congo, le président de l’Association des propriétaires des véhicules affectés au transport en commun communément appelés « Esprit de vie », ainsi que quelques membres de cabinet des ministères concernés ont avaient aussi pris part à ces deux journées de travail.  ACP/Kayu