Rapport synthèse des 10 décès liés à la Covid-19 du 15 mai 2020

0
809

Kinshasa, 17 mai 2020 (ACP)- Les dix décès rapportés à la date du 15 mai 2020 sont survenus en milieux hospitaliers, notamment dans 4 Hôpitaux de Kinshasa,  en moins de 24 heures dès leur admission au sein de ces structures sanitaires, rapporte le bulletin quotidien du comité national multisectoriel de riposte à l’épidémie de la maladie à coronavirus parvenu  dimanche à l’ACP.

Il s’agit de 8 hommes et de 2 femmes, dont l’âge varie entre 24 et 95 ans. En effet, les décès sont, non seulement majoritairement imputables à la référence tardive des patients dans les formations sanitaires, mais aussi à la comorbidité. La plupart des malades, en plus du Covid-19, présentent d’autres pathologies comme l’hypertension, le diabète et la maladie rénale chronique.

Ils meurent souvent, malgré  tous les efforts du personnel soignant pour sauver la vie à ces patients. Pour la plupart, ils restent au moins entre 24 à 48 heures à l’Hôpital. Il y a d’autres décès qui sont diagnostiqués « post-mortem », c’est-à-dire, soit la personne est arrivée à la structure sanitaire déjà décédée, soit elle est décédée à l’Hôpital avec des signes de la Covid-19. C’est après le test que le prestataire sanitaire peut confirmer si la personne est décédée ou non de la Covid-19. ACP/Kayu