Dijack sur le podium 4 ans après sa montée à l’EPKIN

0
265

(par Guy Elongo et Paul Kazozo)

Kinshasa, 17 mai 2020 (ACP).- Le FC Dijack a remporté le championnat de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN), édition 2019-2020, au terme de l’homologation des classements de toutes les entités membres par la Ligue de football de Kinshasa (LIFKIN).

Ce succès de Dijack est une évidence au regard de sa position de leader au moment de l’arrêt du championnat par la Fédération congolaise de football association (FECOFA), en raison de l’Etat d’urgence décrété pour arrêter la propagation du coronavirus.

 A l’issue de la 26ème journée, Dijack a capitalisé 56 points en 25 sorties pour un total de 17 victoires, 3 défaites et 5 nuls. La réussite est la résultante de la conjugaison des efforts de plusieurs mains.

 Mais, cela est  à mettre d’abord au crédit de tous les joueurs qui ont bien mouillé le maillot, ensuite de l’entraîneur Aaron Amba, un ancien joueur de l’AC Sodigraf, sous la supervision de Chico Mukeba Katotolo.

Le FC Standard de Lemba (49 points),  poursuivant direct, qui est distancé de 7 longueurs après 25 matches livrés, a engrangé 15 succès, six revers et 4 nuls. Pour la petite histoire, le FC Dijack, qui a  passé 4 ans à l’EPFKIN, a vu le jour le 14 août 2011. L’idée de la création de cette équipe,
selon John Mbuyi, a germé dans la tête du Colonel Dibere Jacques, son président-tuteur, qui était parti de Canon de Ndjili, une équipe
féminine de  volley-ball dont il était membre.

D’autres membres de Canon de Ndjili lui ont emboîté le pas et l’ont rejoint dans sa nouvelle aventure. Ils s’en sont allés soumettre le projet à l’abbé
gestionnaire du stade Vélodrome de Kintambo. Sans beaucoup de détours et après s’être renseigné sur le nom de Dibere Okende Jacques, qui en sera le président plus tard, l’homme de Dieu en est alors arrivé à faire la fusion des premières lettres du nom de Dibere Okende Jacques, amélioré avec l’ajout de la lettre « k » pour donner naissance à DIJACK, nom du nouveau club.

En dépit du fait que le club a vu le jour dans la commune de Kintambo,
son siège social se trouve au n°149 bis de l’avenue Ngungu, dans la
commune de Kinshasa.

Dijack s’est engagé en division 2 de l’Entente urbaine de football de Kinshasa (EUFKIN)-Lukunga lors de la saison 2011-2012 et a terminé en 4ème position.

La saison suivante, les dirigeants du nouveau club rachètent une équipe dont le renfort des joueurs permet à Dijack de terminer 2ème au classement final et de bénéficier de l’effet positif de l’accession à la LINAFOOT (Ligue nationale de football) de Shark XI, une équipe de l’EUFKIN-Lukunga.

 Cette dernière entité est avantagée par une montée supplémentaire. Ainsi, sans effort, Dijack se voit propulsé en division 1. Deux ans après, la chance sourit à l’équipe, qui est gratifiée du titre de champion de division 1 de l’EUFKIN-Lukunga (2014-2015).

Ce qui lui permet d’accéder à l’EPFKIN où par deux fois, l’équipe a frôlé
la relégation (saisons sportives 2015-2016 et 2016-2017).  A sa 3ème saison à l’EPFKIN, Dijack occupe la 10ème place au bout du championnat 2017-2018 et 4ème lors de la saison 2018-2019, conformément à l’objectif de ses dirigeants de figurer parmi les 5 premiers du classement. La saison 2019-2020 est donc la meilleure et, à la faveur de la pandémie de la Covid-19, les dieux du football kinois ont permis au FC Dijack de s’ouvrir les portes du championnat national Ligue 2. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here