La Guinée-Bissau franchit la barre des 1.000 cas confirmés de coronavirus

0
109

Kinshasa, 20 mai 2020 (ACP) — Les autorités sanitaires de la Guinée-Bissau ont signalé 48 nouveaux cas confirmés de COVID-19, portant le total à 1.038 cas dans le pays, a-t-on appris mardi des agences de presse internationale. « Sur 94 tests réalisés au cours des dernières 24 heures, 48 sont revenus positifs », a annoncé Dionisio Cumba, coordinateur du Centre des opérations sanitaires d’urgence (COES) et membre de la Commission interministérielle de prévention et de lutte contre le COVID-19.

« La plupart des sages-femmes qui travaillent à la maternité de l’hôpital national ont été testées positives au coronavirus », a-t-il précisé. Il a également fait savoir que le nombre de guérisons est passé de 26 à 38, ajoutant que le gouvernement a mis en place un plan de dépistage à toutes les personnes présentant ou non les symptômes du coronavirus afin de limiter la propagation du virus.

Au niveau des structures sanitaires, certains agents commencent à manifester leur inquiétude quant au manque des combinaisons de protection dans leurs services.

Le gouvernement bissau-guinéen a décidé mardi dernier d’écourter le couvre-feu qui sera désormais entre 20H00 et 06H00. Afin de limiter la propagation du virus dans le pays, les autorités ont mis en place plusieurs mesures de restriction, dont la fermeture des frontières, des marchés, des bars, des restaurants, des écoles, des lieux des cultes, ainsi que l’interdiction des rassemblements et la limitation de circulation des personnes.

Le port du masque est également obligatoire dans l’espace public et dans les transports. Le chef de l’Etat Umaro Sissoco Embalo a déjà prolongé l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 26 mai. A ce jour, la Guinée-Bissau compte 1.038 cas de COVID-19, dont 38 guérisons et quatre décès. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here