361 millions USD de rétrocession aux provinces pour les 4 premiers mois de l’année 2020

0
287

Kinshasa 22 mai 2020 (ACP) -. Le gouvernement central a rétrocédé aux provinces, à travers le Trésor public, un montant de 668.647.550.092 (six-cent-soixante-huit milliards six- cent-quarante-sept millions cinq-cent-cinquante mille quatre- vingt-douze) FC, soit 361,431 millions USD au taux de 1.850 (mille huit-cent-cinquante ) FC le dollar américain, pour les quatre premiers mois de l’année 2020 en cours,  a appris l’ACP jeudi de la direction générale des politiques et programmation budgétaire.

La source indique que les charges rétrocédés aux provinces le sont sur des prévisions linéaires de 1.230.919.227.982 FC, soit 665,361 millions USD au 30 avril 2020, soit encore un taux d’exécution de 54,28%.

Selon la même source, pour l’ensemble de l’année 2020, les crédits budgétaires alloués aux provinces sont estimés à 3.692.757.683.947 FC, soit 1,996 milliards USD

Pour la ville de Kinshasa en particulier, elle a bénéficié de plus de subsides du gouvernement central, soit 191.435.389.714 FC sur des prévisions linéaires de 175.212.930

192 FC, soit un taux d’exécution de 109,25% par rapport aux prévisions linéaires, à la même échéance.

La province du Sankuru quant à elle, poursuit la direction générale des politiques et programmation budgétaire, n’a reçu du Trésor public que 611.822.284 FC sur des prévisions linéaires de 23.003.481.267 FC, soit un taux de réalisation de 2,65%, au cours des quatre premiers mois de l’année 2020 en cours.

Au niveau national, les états de suivi budgétaire provisoire à fin avril 2020 renseignent un niveau global d’exécution des dépenses publiques de l’ordre de 1.941.498.243.642 FC, soit 1,049 milliards USD, contre les prévisions linéaires de 5.741.749.349.096 FC, soit 3,103 milliards USD avec un taux d’exécution de 33,8%, conclu la source. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here