Carly Nzanzu Kasivita et David Gressly en vidéoconférence autour des questions liées à la démobilisation des groupes armés

0
583

Goma, 22 mai 2020 (ACP) -. Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita et le représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations Unies en RDC, David Gressly, ont coprésidé   mercredi, en vidéoconférence au tour des questions liées à la problématique désarmement, démobilisation et réintégration sociale des groupes armés dans cette partie du pays.

Les deux personnalités ont ainsi examiné les possibilités de
capitaliser en province les efforts déployés par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, tant au niveau du gouvernement provincial et de la Monusco en mettant en contribution la structure provinciale de réinsertion et la section onusienne DDRRR.

« Ensemble nous pourrons travailler avec la Monusco pour voire comment réintégrer les groupes armés au sein de la vie sociale, harmoniser notre programme avec le pouvoir central », a indiqué le gouverneur Carly Nzanzu pour qui, la reddition des groupes armés exige plusieurs étapes qui vont du ramassage des armes jusqu’à l’intégration.


Pour David Gressly, une attention est à mettre sur la réintégration des éléments sortis des maquis, car en plus d’une feuille de route à concevoir, il est important de chercher les financements auprès de bailleur.

Le N°2 de la Monusco a, à cette occasion, assuré de la
disponibilité des fonds de démarrage avant de garantir l’encagement de travailler en communion.

« Je crois qu’ensemble on peut rechercher une paix durable ici dans la province du Nord-Kivu », a signifié David Gressly, avant de saluer l’engagement conjoint entre le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita et son homologue du Sud-Kivu, Théo Ngwabije Kasi.

Les provinces du Nord et Sud-Kivu ont opté, depuis en octobre 2019, pour la mise sur pied d’un plan d’actions conjoint pour l’éradication des groupes armés sur leurs territoires respectifs. Il s’agit de la Commission interprovinciale d’appui au processus de sensibilisation, désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire (CIAP-DDRC), est une initiative du gouvernement congolais pour la stabilisation des deux provinces. Elle a vu le jour après le passage du Président Félix Tshisekedi à Bukavu. ACP/Kayu