La Commission nationale des femmes entrepreneures projette d’ouvrir un marché public à la Fikin

0
90

Kinshasa, 22 mai 2020 (ACP) -. La Commission nationale des femmes entrepreneures (CNFE) projette d’ouvrir un marché public dénommé « Marché de samedi » au pavillon 17 à la foire internationale de Kinshasa dénommé « Marché de samedi », indique cette structure féminine dans un communiqué parvenu jeudi à l’ACP. 

Selon le communique, ce marché sera ouvert chaque samedi de 8 à 17 heures avec comme slogan «  De la ferme dans votre assiette’ » sur cet espace commercial où il sera vendu aux prix abordables des produits agricoles, de pêches, d’élevages, et de transformations.

La source indique que, parmi les produits de la pêche et d’élevage vendus par kilogramme et par pièce, on y trouvera la viande de porc, porcelet, canard, canne, poulet de chair, poulet de ponte, poulets locaux, cailles, viande de bœuf, poisson frais (mboto, mpoka, mopongo et zanda).

Plusieurs fruits, tubercules, légumes et épices y seront vendus par kilogramme, par pièce et par botte/tas, ajoute la source, avant de signaler que d’autres produits de premier nécessité y seront vendus moins chers, en l’occurrence, le riz local et parfumé, la farine de manioc, la semoule blanche et jaune, liboke de porc et de poulet, poulet et porc fumé, jus des fruits, eau minérale, masques de protection, lait de soja, poudre de moringa et le miel, etc.

Les commandes peuvent être enregistrées à l’avance pour ceux qui le peuvent et la livraison à domicile est aussi possible moyennant un coût suivant la destination, signale la source. La CNFE invite la population kinoise à aller acheter et consommer des produits frais, de meilleure qualité qui sont vendus dans de bonnes conditions hygiéniques et au prix du marché.

La CNFE est un réseau de plus de 300 femmes entrepreneures membres de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) et exerçant diverses activités économiques dans toutes les provinces de la RDC. Elle a comme mission, l’encadrement des femmes entrepreneures; la promotion de leurs activités commerciales et productives ainsi que le plaidoyer concernant tous les problèmes qui handicapent l’exercice et l’expansion des secteurs d’activités de l’entreprenariat féminin dans le pays. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here