Le compte à rebours pour déclarer la fin de l’épidémie d’Ebola en RDC est à son 7ème jour sans nouveau cas confirmé

0
231

Kinshasa, 22 mai 2020 (ACP) -. Le compte à rebours pour la déclaration de la fin de l’épidémie de maladie à virus Ebola,  qui a commencé le 14 mai 2020, est à son septième jour sans qu’un nouveau cas soit notifié, rapporte le bulletin quotidien du comité national multisectoriel de la riposte à Ebola parvenu jeudi à l’ACP.

La déclaration de la fin de l’actuelle épidémie d’Ebola en RDC sera faite 42 jours après le test négatif du dernier malade déchargé du centre de traitement d’Ebola (CTE), soit deux fois la période d’incubation de cette maladie qui est de 21 jours. Ce test négatif a eu lieu le 14 mai 2020.  

En attendant, les recherches se poursuivent sur le cas confirmé d’Ebola du 16 avril 2020 caché dans la communauté. Il a totalisé déjà 33 jours après sa notification et 37 jours après le début de ses symptômes.

Depuis la résurgence de l’épidémie de maladie à virus Ebola dans la zone de santé de Beni dans la province du Nord-Kivu en date du 10 avril 2020, sept cas confirmés ont été enregistrés, dont quatre sont décédés. Au total, 2.091 personnes ont été vaccinées du 11 avril au 19 mai 2020 autour des cas résurgents de Beni.

Depuis la déclaration de cette épidémie d’Ebola 1er août 2018, le cumul des cas est de 3.462, dont 3.317 confirmés et 145 probables. Au total, il y a eu 2.279 décès (2.134 décès de cas confirmés et 145 décès de cas probables) et 1.171 vainqueurs  (personnes guéries, ou survivants). Actuellement, 400 cas suspects sont en cours d’investigation. 

La RDC a déjà vacciné contre Ebola 303.867 personnes avec le premier vaccin rVSV-ZEBOV du 08 aout 2018 jusqu’au 19 mai 2020. Parmi ces personnes vaccinées  figurent des prestataires de soins, les contacts et les contacts des contacts des malades.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire, jusqu’au 19 Mai 2020 est de 177.364.630. A ce jour, 50 points d’entrée et de contrôle sanitaire sont opérationnels sur les 109 mis en place dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri afin de protéger les grandes villes du pays et d’éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here