Le gouvernement français acte la fin du franc CFA

0
69

Kinshasa, 22 mai 2020 (ACP).- Le projet de loi entérinant la fin du franc CFA a été adopté mercredi en Conseil des ministres en France, a annoncé Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement français cité jeudi par des médias internationaux.

“C‘était lors d’une visite officielle en Côte d’Ivoire en décembre dernier, ils (le président français Emmanuel Macron et les gouvernements des États membres de l’Union monétaire ouest-africaine, ndlr) avaient annoncé à cette occasion une réforme historique de la coopération monétaire qui devait aboutir à la fin du franc CFA. Comme le président de la République avait pu le souligner, cette fin symbolique, devait s’inscrire dans un renouvellement de la relation entre la France et les pays africains”, ont souligné ces sources.

Le texte valide la transformation du franc CFA, qui deviendra l’Eco, ainsi que la fin de la centralisation des réserves de change des Etats d’Afrique de l’Ouest auprès du Trésor français.

Concrètement, cela signifie que la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest ne devra plus déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France, obligation qui était perçue comme une dépendance humiliante vis-à-vis de la France.

 La France devra également se retirer des instances de gouvernance dans lesquelles elle était présente. La parité fixe de la future monnaie Eco avec l’Euro devra être maintenue. A cet effet, 8 pays sont concernés. Il s’agit de Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here