Le paiement de la prime d’itinérance et de la fonction spéciale, une préalable à la reprise des cours à l’EPST

0
211

Kinshasa, 22 mai 2020 (ACP) -. Le Syndicat national des Inspecteurs de l’enseignement au Congo (SYNIECO) a, dans une correspondance adressée au ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), posé deux conditions comme préalables à la reprise des cours en RDC, à savoir : le paiement de la prime d’itinérance, la prime de fonction spéciale et spécifique, ainsi que la prime du budget annexe à tous les inspecteurs et agents, et la prise en charge des inspecteurs en leur octroyant les kits de protection contre la Covid-19. 

Dans la correspondance dont une copie est parvenue mercredi à l’ACP, le SYNIECO a salué la volonté du gouvernement de tout mettre en œuvre pour permettre la reprise des cours sur toute l’étendue du pays. 

Par ailleurs, il se dit prêt à ouvrir des discussions avec le gouvernement pour tabler sur ses exigences.

De son côté,  le ministre d’Etat, ministre de l’EPST, Willy Bakonga multiplie les rencontres avec les partenaires et acteurs du secteur en vue de prendre des mesures qui pourront protéger les enfants contre la Covid-19 lors de la reprise des cours, dont aucune date n’est encore précisée. 

Les activités scolaires ont été suspendues à travers la RDC le 18 mars dernier, par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, des suites de la pandémie de Coronavirus. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here