Le pont maréchal Mobutu totalise 37 ans d’existence

0
372

Kinshasa, 22 mai 2020 (ACP) -. Le pont maréchal Mobutu qui relie la ville portuaire de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central, au district du Bas-fleuve de la même province, a totalisé mardi 20 mai 2020, 37 (trente-sept) d’âge, indique un document reçu le même jour à l’ACP.

Cette infrastructure, indique le document, qui a été jetée sur le fleuve Congo à Matadi et inaugurée le 20 mai 1983 par M. Mobutu, Président de la République du Zaïre à l’époque, enjambe le fleuve Congo, un des plus grands fleuves au monde avec une longueur de 4.700 (quatre mille sept-cents) km, sur les deux rives.

Ce pont facilite jusqu’à ces jours les déplacements de la population ainsi que les échanges commerciaux entre les deux rives du fleuve Congo. Il permet également aux véhicules en provenance des ports implantés dans les villes de Boma et de Banana d’approvisionner les villes de Matadi et de Kinshasa en denrées alimentaires et autres produits.

La même source précise que depuis décembre 2009, le pont Maréchal Mobutu est doté d’une barrière électronique qui a coûté 600.000 (six-cent  mille) USD sur fonds propres, afin de maximiser les recettes générées par sa traversée.

Cette infrastructure est le fruit de la coopération Zaïro-japonaise. Elle a une longueur de 722 (sept-cent-vingt-deux) mètres sur 35 (trente-cinq) mètres de largeur, avec une traversée principale de 520 (cinq-cent-vingt) mètres. Le pont Maréchal a été conçu à l’origine pour être mixte rail-route. Cependant le chemin de fer n’a jamais été installé, rappelle-t-on. 

ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here