L’Unicef remet 79.000 masques de protection au gouvernement du Nord-Kivu

0
536

Goma, 22 mai 2020 (ACP) -. La vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu, Mme Marie Lumoo Kahombo, a réceptionné des mains du chef de bureau  de l’Unicef à Goma, Fréderic Emirian, un lot de soixante-dix-neuf mille masques de protection réutilisables et non médicaux à distribuer aux conducteurs des taxi-motos, aux chauffeurs de taxi-bus, aux policiers commis à la réglementation de la circulation routière, aux relais communautaires, aux prisonniers et personnels de prison ainsi qu’aux enseignants.

Dans son allocution, l’autorité provinciale a salué cet accompagnement de l’Unicef inscrite dans la droite ligne du gouverneur qui, face à l’apparition de sept nouveaux cas, a décidé du port obligatoire des masques en public.

Cette première vague de masques produits localement par des
associations de femmes ont été distribués à des groupes de personnes les plus en contact avec les communautés dans leur travail au quotidien, indique un communiqué de l’Unicef qui annonce une seconde phase planifiée pour les groupes de personnes les plus vulnérables.

Il s’agit principalement des personnes âgées, les personnes vivant avec handicap, les personnes vivant avec le VIH-Sida, les jeunes filles mères, les adolescents vivant dans les centres d’accueil.

« Le port du masque est un élément important pour limiter les risques de propagation de la Covid-19, les masques produit par l’Unicef et les associations de femmes sont réalisables et doivent être lavés après chaque utilisation à l’aide d’un détergent ménager classique à une température de 40 à 60° et séchés au soleil », a révélé Fréderic Emirian, avant d’ajouter que « les masques doivent être ajustés correctement sur le nez, la bouche et le menton ».

A noter que l’Unicef associe cette distribution de masques à une
campagne de communication à travers les radios communautaires, qui à travers des messages, sensibilisent les communautés sur les autres gestes barrières contre la Covid-19.

Il s’agit notamment de l’observance d’un mètre de distanciation sociale, se laver fréquemment les mains, se couvrir la bouche et le nez en cas d’éternuement et de toux.  ACP/Kayu