100 ha de maïs réalisés par le gouverneur Jean Maweja à Katanda

0
98

Mbuji-Mayi, 23 mai 2020 (ACP).- Une superficie de 100 hectares de maïs est réalisée à Bena Ntonko, une localité du groupement de Bakwa Ndoba, en territoire de Katanda, située à environ 18 km de la ville de Mbuji-Mayi, au Kasaï Oriental, par le gouverneur Jean Maweja Muteba, au cours de la saison culturale B, a appris l’ACP de bonne source.

Ce vaste champ de maïs déjà à maturité, a été visité, jeudi, par l’initiateur du projet en vue de se rendre compte de son évolution. Au cours de cette visite guidée, l’Ir agronome François Mutombo a estimé que la production est évaluée à 3 tonnes par hectare, pour un rendement total de 300 tonnes de maïs graines.

A cette occasion, Jean Maweja Muteba qui était accompagné des membres de son cabinet et ceux du gouvernement provincial, a instruit ses collaborateurs à prioriser l’agriculture, émettant ainsi le vœu de voir chacun détenir un champ.

Il a projeté, dans ce contexte, une rencontre avec les opérateurs économiques de son entité afin de les inciter à s’adonner à cette activité pour la prochaine saison agricole.

Le gouverneur a également demandé à la population de lui emboîter le pas dans le but de mettre fin à la crise alimentaire dans la province et à la spéculation des prix de cette denrée sur le marché.

Vers la réception des matériels agricoles au Kasaï Oriental

Les matériels agricoles parmi lesquels des tracteurs, des véhicules utilitaires et des minoteries seront bientôt réceptionnés au Kasaï Oriental, a annoncé, jeudi dans cette ville, le gouverneur Jean Maweja Muteba, lors qu’il visitait son champ de maïs dans la localité de Ntonko, en territoire de Katanda.

Il a indiqué que ces matériels se trouvent déjà dans la ville ferroviaire de  Mwene Ditu, province de Lomami. Ce don du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, est destiné à la mécanisation de l’agriculture dont le site d’exploitation est basé à Nkwadi, une localité de la chefferie de Bakwa Kalonji, située à 50km à l’Est de Mbuji-Mayi.

L’arrivée de ces matériels augure une aire nouvelle dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et la perte des capitaux par les opérateurs économiques qui effectuent des longues distances pour approvisionner les différents centres de consommation.  ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here