Ituri : 1.200.000 déplacés enregistrés suite aux atrocités de CODECO

0
857

Bunia, 24 mai 2020(ACP).-Le coordonnateur adjoint en charge des affaires humanitaires de Nations-Unies, Diego Zorila, a révélé jeudi que la province de l’Ituri compte actuellement 1.200.000 déplacés internes et  la première qui constitue un drame humanitaire sans précédent.

Il a déploré, au terme d’une mission de quatrejours en Ituri précisément dans le territoire de Mahagi et dans la ville de Bunia, la recrudescence des attaques de miliciens de CODECO spécifiquement dans le territoire de Djugu et de Mahagi qui obligent les paisibles populations à se déplacer à de centaines de kilomètres pour trouver des endroits où ils estiment avoir de liens de famille ou de connaissances pour s’établir.

Pour lui, le plus important pour le moment c’est le rétablissement de la paix durable dans la région en vue de permettre aux déplacés de regagner leurs localités respectives afin que ceux-ci puissent reprendre la vie normale plutôt que de continuer à dépendre de l’aide humanitaire. 

Par la même occasion Diego Zorila a fustigé la violation de droit international humanitaire par les assaillants de CODECO qui ont détruit complètement plus 70 structures sanitaires et plusieurs écoles avant de rassurer que la communauté humaine s’active pour venir en appui au gouvernement congolais face au drame humanitaire de l’Ituri.  

Il a expliqué que pour le moment la communauté humanitaire est dans la phase d’évaluation de besoins pour éventuellement amorcer celle de l’assistante aux déplacés se trouvant dans les différents camps mais également aux familles d’accueil de déplacés.

Diego Zorila a enfin appelé les fils et filles de l’Ituri à s’unir autour d’un projet fédérateur afin de booster le développement de cette jeune province pétrie de potentialités inouïes avec sa terre fertile, un magnifique lac.

ACP/Kayu