25 mai : les fidèles kimbanguistes appelés à fêter la fête de Noël dans la prière

0
835

Kinshasa, 25 mai 2020 (ACP).- Le représentant provincial de la ville de Kinshasa de l’Eglise kimbanguiste, le révérend Bernard Surbens Swalenge, a appelé, lundi, lors d’un entretien avec l’ACP, les fidèles kimbanguistes à fêter la Noël dans la prière, à l’occasion de la commémoration de la naissance du Christ réincarné, célébrée chaque 25 mai de l’année, en l’occurrence Dialungana Kiangani Salomon, le deuxième fils du prophète Simon Kimbangu.

Le révérend Surbens Swalenge, qui s’est basé sur les enseignements bibliques, dans Luc 1:21 qui parle de cette fête en partant de la naissance de Jésus Christ, a affirmé que la conception de Jésus s’est faîte au sixième mois du calendrier juif qui correspond au 9ème mois du  calendrier actuel, comptant à partir du mois de septembre au mois de mai, qui totalise les neuf mois.

Dialungana Kiangani Salomon, le nouveau nom de Jésus Christ, chez les kimbanguistes

Le révérend Surbens Swalenge a, en outre, indiqué qu’en se référant au livre d’Apocalypse 3:12 en ces termes : « Jésus Christ a révélé que celui qui vaincra, Je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu et mon nom nouveau », avant d’affirmer que ce nouveau nom n’est autre que Salomon Dialungana Kiangani.

Selon le représentant provincial des kimbanguistes de la ville de Kinshasa, Jésus, lui-même, expliquait déjà qu’il ne portera plus son ancien nom, mais un nouveau nom et à ce moment là tout sera accompli, révélant que Dialungana Kiangani veut dire tout est accompli ou l’accomplissement.

Il a poursuivi que contrairement aux Eglises d’Occident qui commémorent la naissance de Jésus Christ le 25 décembre de chaque année et aux orthodoxes (Eglise d’Orient) qui ont opté pour le 6 janvier de chaque année, les chrétiens kimbanguistes ont opté pour la date du 25 mai rappelant qu’en 1998, Dialungana Kiangani qui était devenu le chef spirituel dans les années 90 et qui était très âgé s’est mis à chanter en cette date la fête de Noël et qui  à partir de l’année 2001, elle est devenue officielle chez les kimbanguistes, lorsque Simon Kimbangu Kiangani, le petit fils de Simon Kimbangu prend la tête de l’Eglise.

Pour les kimbanguistes, c’est une grande fête où ils se réunissent tous pour célébrer la naissance du fils de Dieu, Jésus Christ en parcourant toute la ville de Kinshasa accompagnés de leurs instruments pour des animations (Fanfare, Lokole, Tam-tam, etc.) et se rendent tous au Centre d’accueil situé dans la commune de Kasa-Vubu pour la célébration.

ACP/Kayu