La France refuse la quarantaine pour les personnes venant d’Union européenne

0
230

Kinshasa, 25 mai 2020 (ACP).- Le gouvernement français a annoncé samedi qu’il n’y aurait pas de quarantaine imposée pour les personnes venant d’Union européenne, a-t-on appris dimanche des médias étrangers.

 « Si les frontières ne sont pas fermées, elles font toujours l’objet de restrictions de circulation mises en œuvre dans le cadre de contrôles aux frontières coordonnés avec nos partenaires », a précisé le Quai d’Orsay dans un communiqué.

Des assouplissements ont été effectués en plus des autorisations de circulation déjà en vigueur pour les Français ou résidents permanents en France, les travailleurs frontaliers, les transporteurs internationaux, notamment pour des
motifs familiaux (conjoints séparés, poursuite de la scolarité, garde d’enfants, visite de parents dépendants) et professionnels (travailleurs saisonniers et travailleurs européens en détachement dont la mission ne peut être reportée) pour contribuer à la relance de l’économie, souligne le même communiqué.

Par ailleurs, pour faciliter la fluidité du trafic tout en assurant la mise en œuvre des restrictions qui restent en vigueur jusqu’au 15 juin, les points de passage aux frontières françaises sont progressivement rouverts et les contrôles statiques permanents céderont la place à des contrôles dynamiques ponctuels, a indiqué le ministère des Affaires européennes et étrangères.

 Toutefois, pour les voyageurs en provenance de pays européens dont les autorités auraient décidé, de façon non-coordonnée, d’appliquer une mesure de quarantaine aux voyageurs entrant sur leur territoire depuis des pays européens, une quarantaine volontaire de 14 jours sera demandée, par réciprocité.

Ainsi les voyageurs arrivant, par voie aérienne uniquement, depuis l’Espagne, seront invités, àcompter du lundi, à effectuer une quarantaine volontaire, car
l’Espagne a mis en place le 15 mai un semblable système pour les voyageurs arrivant par avion.

Cela vaut pour les voyageurs espagnols, français et de toute autre nationalité. De la même façon, les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, quelle que soit leur nationalité, seront invités à effectuer une quarantaine lorsque la mesure britannique similaire, annoncée vendredi soir, entrera effectivement en vigueur.

Pour les voyageurs en provenance de l’extérieur de l’espace européen (l’ensemble des pays du monde sauf les Etats membres de l’UE, le Royaume-Uni, Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, la Suisse, le Vatican) le principe qui reste en place aujourd’hui, et jusqu’à nouvel ordre, c’est la fermeture des frontières et donc l’interdiction d’entrée, a-t-il été indiqué.

En complément, le gouvernement met en place, à compter de lundi, un dispositif de quarantaine volontaire de 14 jours en fonction du pays de provenance des voyageurs, à savoir les Français ou résidents permanents en France peuvent toutefois continuer d’accéder au territoire français, ainsi que certaines catégories spécifiques précisées sur le site du ministère de l’Intérieur.

A l’arrivée, les personnes admises sur le territoire national en provenance de l’extérieur de l’espace européen se verront ainsi remettre une information sur les conditions dans lesquelles la quarantaine volontaire peut être effectuée au domicile de leur choix ou, le cas échéant, dans une structure d’hébergement adaptée, a expliqué le Quai d’Orsay, appelant « au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre cette précaution sanitaire ».

Les personnes en transit vers un autre pays ou encore les conducteurs de transport international de marchandises et les membres d’équipage de vols passagers et cargo seront exemptés du dispositif de quarantaine volontaire, sauf si elles présentent des symptômes. Pour

effectuer leur voyage, l’ensemble des voyageurs devront se doter de certains documents, disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur, dont une attestation de déplacement international dérogatoire et une déclaration sur l’honneur attestant que le voyageur ne présente pas de symptômes d’infection au nouveau coronavirus. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here