L’Etat de New York assouplit les restrictions sur les rassemblements

0
509

Kinshasa, 25 mai 2020 (ACP).- L’Etat de New York autorise désormais les rassemblements à des fins non essentielles allant jusqu’à dix personnes, deux mois après qu’une ordonnance à l’échelle de l’Etat a interdit ce genre de rassemblements quelle que soit leur taille pour freiner la propagation de la pandémie de COVID-19, ont indiqué des agences de presse internationale.

Selon ces sources, le gouverneur Andrew Cuomo a publié vendredi un décret exécutif pour assouplir les restrictions, soulignant que les gens doivent toutefois respecter la distanciation sociale et les procédures de nettoyage et de
désinfection requis par le Département de la santé de l’Etat.

Plus tôt cette semaine, le gouverneur de l’Etat de New York a autorisé des
rassemblements de cette ampleur pendant le week-end du Memorial Day pour les cérémonies commémoratives. Les rassemblements religieux de la même importance ont également été autorisés depuis jeudi.

M. Cuomo a déclaré samedi que Long Island et Mid-Hudson pourraient rouvrir la semaine prochaine, faisant de New York City la seule région de l’Etat qui restera en mode « pause » pendant un certain temps encore.

La ville de New York n’a pas encore rempli deux des sept conditions prévues par l’Etat pour le déconfinement, à savoir le nombre de lits d’hôpital et
de lits de soins intensifs disponibles. Mais M. Cuomo a déclaré qu’il s’attendait à ce que la ville rouvre début juin. Le gouverneur a par ailleurs annoncé samedi que le nombre de décès quotidiens dans l’Etat de New York est tombé à 84 ; c’est la première fois que ce chiffre chute en dessous de 100 depuis que l’Etat a été placé en confinement il y a deux mois. Le nombre total de cas dans l’ensemble de l’Etat de New York est passé à 359.926, avec 1.772 nouveaux cas, a précisé M. Cuomo. ACP/Kayu