L’international congolais Meschack Elia accusé d’avoir réduit son âge de 28 à 23 ans

0
313

Kinshasa, 25 mai  2020 (ACP).- L’international congolais Meschack Elia, évoluant au sein de la formation Young Boys BSC, en Suisse,  a été accusé le week-end, d’avoir réduit son âge de 28 à 23 ans, racontent la presse belge.

Selon les informations à notre possession, tout est parti de ses ambitions avortées de signer un contrat avec Anderlecht au mois d’août dernier, qui aurait suscité une sorte de conflit entre Elia Meschack et la presse belge. L’aventure n’avait pas réussi, alors que les pourparlers étaient très avancés.

Après un certain temps, Elia Meschack avait disparue dans la nature pendant que le club belge le cherchait pour finaliser l’affaire.  Quelques semaines plus tard, Meschack Elia réapparaitra en Suisse, où il va signer au sein de Young Boys. Le Congolais s’est présenté en Suisse comme joueur libre, né le 6 août 1997, et les choses se sont passées très vite.

Du côté de Mazembe Englebert avec qui, ils ne se sont pas bien séparés, on parle plutôt du 6 août 1996, comme quoi, Meshack Elia aurait réduit son âge d’un an. 

Plus loin, les dirigeaient du club belge auraient fait recours à la Ligue de football de Kinshasa (LIFKIN), pour se rendre compte que Meschack Elia est né à Kinshasa, le 6 août 1992. Il a été affilié dans cette instance sportive pour recevoir sa première Licence comme footballeur en novembre 2009. Il était enregistré comme joueur de Kin Arsenal, une formation évoluant au sein de l’Entente urbaine de football de Kinshasa-Kilimani.

C’est donc Meschack Elia encore et toujours lui, qui vient de tomber sur un autre dossier pas trop bien qui pourrait lui coûter cette fois-ci, une véritable suspension si sa culpabilité s’avérait vraie. 

L’attaquant congolais qui vient à peine de trouver un club en Suisse, est déjà sous le collimateur de la Fédération Internationale de football association (Fifa), pour avoir falsifié son âge. On parle d’une suspension en perspective de plus 6 mois.

Pour rappel, son transfert pour Young Boys n’avait pas du tout plu à Mazembe, d’autant plus qu’Elia n’était pas du tout libre. Le club congolais s’était plaint au niveau de la Fifa, avant que cette dernière ne l’autorise de renouer provisoirement avec le terrain. C’est comme un prisonnier en liberté provisoire, mais qui commet encore une autre infraction. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here