Marie Tumba Nzeza appelle les Africains à se mobiliser aux côtés de leurs dirigeants

0
647

Kinshasa, 25 mai 2020 ‘ACP).- La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza,  a appelé à l’engagement de la jeunesse et de la femme africaines en général ,ainsi qu’aux Congolais en particulier pour agir avec détermination  aux côtés, et avec les dirigeants de leurs pays respectifs, en vue d’en finir avec les conflits et  construire le continent africain, à l’occasion de la célébration, le 25  mai de la Journée mondiale de l’ Afrique.

Elle les a également appelés à s’engager pour enclencher au sein des populations les transformations sociales et mentales nécessaires en vue de promouvoir la croissance et le développement d’une manière durable.

Dans cet ordre d’idées, a-t-elle dit, la RDC s’associe aux côtés de tous les États de la région des Grands Lacs en particulier ,et du continent en général, pour la consolidation de la paix, en vue de sortir les peuples africains de la pauvreté et de l’exploitation entretenues par le biais des conflits armés.

La cheffe de la diplomatie congolaise a remercié, à cette occasion, le peuple congolais pour la solidarité et la discipline consenties pour barrer la route à la pandémie de Coronavirus, et aussi au personnel soignant (médecins, infirmiers et techniciens du monde médical) pour leur disponibilité, avant de remercier l’Union africaine pour son engagement auprès des populations dans cette épreuve. 

L’unité des pays africains, l’un des objectifs de l’UA

Parlant des objectifs de l’Union Africaine, poursuivis par les dirigeants africains en signant en 2002 à Durban, en Afrique du Sud, l’acte constitutif de l’OUA, la cheffe de la diplomatie congolaise a rappelé  l’unité et la solidarité des pays africains,  la défense de l’intégrité et la souveraineté de ces pays,  l’accélération de l’intégration politique et socioéconomique du continent,  la recherche scientifique et technologique et  la promotion intercontinentale des positions africaines, ainsi que  l’harmonisation et la coordination de politiques économiques et régionales.

Marie Tumba Nzeza a rappelé en outre  d’autres principes de la Constitution de l’Union africaine, dont le respect des frontières, du règlement pacifique des conflits et de la condamnation des changements anticonstitutionnels de gouvernement.

La contribution de Félix Tshisekedi à la tête de l’UA

La ministre d’État a saisi cette occasion pour rappeler qu’en 2021, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo,  sera à la tête de l’ Union africaine pour apporter la contribution du pays non seulement à la réalisation des idées prônées par les Pères fondateurs de l’organisation commune, mais également au respect des principes pour lesquels ont combattu les grandes figures panafricanistes.

La cheffe de la diplomatie congolaise a également révélé la participation des Congolais, Joseph Kasa-Vubu et Patrice Emery Lumumba, le 15 avril 1958 au Ghana, au premier congrès des États africains indépendants convoqué par le Premier ministre du Ghana, Kwame Nkurumah. ACP/Kayu