COVID-19 : le PNHF de Kasaï de l’Est et de l’Ouest appelé à plus de conscience

0
810

Lac Munkamba (Kabeya Kamwanga), 26 mai 2020 (ACP).- Les agents du Programme national de l’hygiène aux frontières (PNHF) commis aux postes frontaliers du Kasaï Oriental (Est) et du Kasaï Occidental (Ouest) dans leurs anciennes configurations, ainsi que les unités sanitaires et policières qui sont en appui, ont été appelés à se liguer et à travailler avec toute responsabilité et conscience, dans la lutte contre l’introduction de la COVID-19 dans cet espace.

Cet appel a été fait dimanche au site du Lac Munkamba, en territoire de Kabeya Kamwanga au Kasaï Oriental par le gouverneur Martin Kabuya Mulamba Kabitangi du Kasaï Central, au cours de la 2ème rencontre avec son homologue Jean Maweja Muteba, dans le cadre de la synergie et du jumelage sur la sensibilisation de lutte contre le coronavirus.

Il a mis en exergue le fait que ces services doivent se mutualiser dans l’accomplissement de leurs obligations qui consistent à tester, protéger et contrôler toute personne, l’objectif étant d’épargner des milliers de personnes à la contamination de ce virus. Pour y parvenir, souligne le gouverneur Kabuya, il est recommandé de bannir la négligence et un comportement qui frise l’inconscience, deux tares qui exposent dangereusement les communautés Kasaïennes à la pandémie.

Martin Kabuya Mulamba rappelle en substance dans son message, que les deux provinces sont dépourvues des matériels adéquats pour la bonne prise en charge des éventuels cas de malades à coronavirus, notamment des appareils d’assistance respiratoire et des plateaux techniques adaptés.

Un espace d’échange pour maintenir zéro cas de COVID-19

Pour sa part, le gouverneur Jean Maweja Muteba du Kasaï Oriental a qualifié cette rencontre, d’un espace d’échange d’expériences entre les exécutifs de deux provinces, dans le but d’éviter l’envahissement des cas de COVID-19. Il a exhorté les experts des différents services concernés dans la lutte contre la propagation du coronavirus, à prendre conscience de la force dévastatrice de la maladie qui peut décimer des populations entières au cas où l’on n’y prend garde.

S’adressant aux populations de ces deux provinces, il a recommandé l’observance sans faille des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires comme le lavage régulier des mains au savon, la distanciation sociale et l’éternuement dans le pli du coude de la main.

Les deux personnalités ont procédé à l’échange des matériels et équipements de protection et protection contre le coronavirus, à savoir les thermo- lasers, les masques, gants, combinaisons et les bottes. La visite du somptueux et historique site du Lac Munkamba et de son centre d’accueil a mis fin à cette manifestation qui s’est déroulée en présence de deux vices gouverneurs Jeannette Longa Muswamba (Kasaï Oriental) et prof Kamukuni (Kasaï Central). ACP/Kayu