Ituri : le député provincial honoraire soutient l’option du gouverneur sur l’application de la loi contre les miliciens de la CODECO

0
581

Bunia, 26 mai 2020 (ACP).-Le député provincial honoraire Urbain Agenonga a encouragé lundi le gouverneur Jean Bamanisa Saïdi qui prône l’application de la justice dans sa rigueur sur les bandits armés de la CODECO auteurs des atrocités dans le territoire de Mahagi et de Djugu.

Dans une exclusivité accordée à l’ACP cet ancien président de la commission Politique administratif et juridique (PAJ) de l’organe délibérant de l’Ituri de la dernière législature a déclaré que devant l’entêtement de cette bande de malfrats qui continuent à commettre les actes barbares sur les paisibles populations l’armée de son côté doit utiliser la force parce que a-t-il estimé négocier avec ces milices ça sera l’occasion pour eux de poser une série de préalables notamment reconnaissance de leurs grades fantaisistes et amnistie.

Pour ce notable du territoire de Mahagi négocier avec de gens qui continuent à commettre les crimes de guerre et de crimes contre l’humanité sera une sorte de prime à la guerre qui pourrait non seulement révolter la conscience mais également encourager d’autres d’entrer en brousse pour tuer la population pour espérer bénéficier de manière indue les grades à l’issue de négociation. 

Urbain Agenonga a soutenu que le pardon des féticheurs et autres éléments de cette milice capturés par les forces loyalistes est sans effet  devant les dégâts humains et matériels mais ils doivent répondre de leurs actes ignobles devant la justice.

Plaidoyer pour le transfert de miliciens arrêtés a Kisangani

Par ailleurs, il a plaidé pour le transfert des éléments de CODECO à la prison de haute sécurité d’Osio pour purger leurs peines après leur jugement.

Urbain Agenonga a souligné qu’au moins dans cet établissement pénitentiaire se trouvant au bord du fleuve Congo n’auront pas la possibilité de s’évader. Par ailleurs cet ancien élu de Mahagi a remercié le gouvernement de la République pour le déploiement des éléments commandos de l’armée dans le territoire de Mahagi pour déloger ces bandits armés en errance dans  certaines localités de Mahagi. ACP/Kayu