Nord-Kivu : une mise en garde à l’encontre des instigateurs des soulèvements populaires dans la ville de Goma.

0
1137

Goma, 26 mai 2020(ACP).- Le ministre provincial en charge de l’Administration du territoire au Nord-Kivu, Jean-Bosco Sebishimbo, a lancé une sévère mise en garde à l’endroit des personnes déjà identifiées dans les milieux politiques à Goma et à Kinshasa comme étant instigateurs des soulèvements populaires à la base des troubles de l’ordre public dans les principales agglomérations de cette partie de la RDC.

Faisant allusion au récent soulèvement enregistré dans le quartier Majengo, au Nord de la ville  de Goma ainsi que la localité de Buhene du territoire de Nyiragongo, le Patron de l’Administration au Nord-Kivu a déploré ces agissements qui risquent d’allonger la chaine de contamination à la maladie à corona virus.

Ces actions organisées sous prétexte de dénoncer la hausse du taux de dollar, doivent être l’œuvre des acteurs politiques en mal de positionnement, a déploré en substances le ministre Sebishimbo pour qui  des mesures ont déjà été prises pour les mettre hors d’état de nuire.

« Il ne faudra pas que la population continue à être dupée », a conseillé ce membre du Gouvernement Kasivita avant de rappeler que ces genres d’agissements ont été à la base de la persistance de la maladie à virus Ebola à cause des interférences politiques  mal orientées.

Le ministre Jean-Bosco Sebishimbo a ainsi annoncé des mesures qui s’imposent pour décourager ces pêcheurs en eau trouble dont des sanctions sévères sont annoncées.

A noter que la matinée a été agitée dans le quartier Majengo la matinée à la suite d’une manifestation des jeunes qui ont barricadées l’artère principale au motif qu’ils revendiquaient la baisse de parité entre le dollar et le Franc congolais.

La Police est intervenue pour rétablir l’ordre en dispersant ces jeunes par des armes non létales notamment en tirant des gaz lacrymogènes.  ACP/Kayu