Décès à Kinshasa du juge président du procès des 100 jours

0
637

Kinshasa, 28 mai 2020 (ACP).- Le juge président du procès des 100 jours, Raphael Yanyi Ovungu, est décédé  mardi, à Kinshasa, suite à un malaise, a  appris  l’ACP, mercredi, des sources concordantes.

Né le 24 décembre 1968 à Lodja  dans le Sankuru, le juge Yanyi Ovungu a été président intérimaire du Tribunal de Grande instance de la Gombe.

Le décès du juge Yanyi intervient  au lendemain de la deuxième audience du procès dans  l’affaire  qui  oppose, devant le tribunal de  Grande instance   de la Gombe, l’Etat congolais  aux prévenus Vital Kamerhe et consorts autour de la gestion des fonds du programme des 100 jours  initié par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Ce décès, expliquent des experts juristes, va provoquer la désignation  d’un nouveau président intérimaire du Tribunal de la Gombe notamment pour la prochaine audience de l’affaire prévue le 3 juin 2020 en chambre foraine à la prison de  Makala à Kinshasa.

Les condoléances du Syndicat de la magistrature au Président de la République

Le procureur général du parquet près le tribunal de Grande instance de Kinshasa Gombe, Kiwi Kilomba, a présenté, mercredi, les condoléances  du Syndicat de la magistrature du Congo(SYMCO) au Président  de la République, magistrat suprême, à la suite du décès du juge Raphael Yanyi du Tribunal de grande instance de la Gombe, dans un entretien avec l’ACP.

Le procureur général Kiwi Kilomba  qui a adressé aussi ses condoléances au président du conseil supérieur  de la magistrature, au premier président de la cour de cassation  et au premier président de la cour d’appel de Kinshasa Gombe  a estimé que le décès du juge Yanyi Ovungu est une grande perte  pour la magistrature  en RDC.  ACP/ Kayu