L’Archevêque de Kananga plaide pour la lutte antiérosive à Kananga

0
659

Kananga, 28 mai 2020 (ACP).- Mgr. Marcel Madila Basanguka, archevêque métropolitain de Kananga, a sollicité du gouvernement de la République, une assistance urgente pour freiner la progression de têtes d’érosion menaçant le tronçon de la route nationale n°1.

Dans un mémorandum adressé au Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et intitulé « cri de détresse de la population pour sauver la ville de Kananga », le prélat a cité cinq ravins identifiés par les experts de la Présidence de la République et la Banque Mondiale à savoir ceux de la vallée de Bena Mande, de la localité de Bena Mukangala, de l’ex-avenue Macart baptisée Dr. Etienne Tshisekedi, en face de la gare ferroviaire de la SNCC et à Tubuluku.

Il a transmis,, à travers ce document, la préoccupation de la population autour de la réalisation des travaux des cents premiers jours du Président de la  République, en soulignant les contraintes conjecturelles ayant réduit les efforts conjugués par le gouvernement provincial et autres hommes de bonne volonté pour endiguer cette catastrophe. ACP/Kayu