L’Afrique du Sud enregistre 1.673 nouveaux cas, la plus forte augmentation en une seule journée

0
258

Kinshasa, 29 mai 2020 (ACP) — L’Afrique du Sud a enregistré jeudi 1.673 nouveaux cas confirmés de COVID-19, la plus forte augmentation en une seule journée depuis la confirmation du premier cas dans le pays en mars dernier, ont rapporté des médias étrangers.

D’après ces sources, en date de mercredi, le nombre cumulé de cas confirmés s’est établi à 25.937 en Afrique du Sud, a annoncé le ministre de la Santé Zweli Mkhize dans sa mise à jour quotidienne, ajoutant que 28 nouveaux décès ont été signalés, portant leur total à 552.

Par ailleurs, 13.451 guérisons ont été recensées dans le pays, a poursuivi M. Mkhize, ajoutant qu’un total de 634.996 tests de dépistage ont été effectués, dont 29.005 au cours des dernières 24 heures. La province du Cap-Occidental demeure l’épicentre de la pandémie avec 16.893 cas, suivie par le Gauteng (3.167), le Cap-Oriental (3.047) et le KwaZulu-Natal (2.186). Malgré la propagation rapide du virus, le pays se prépare à assouplir le confinement, le faisant passer du niveau 4 à 3 à partir du 1er juin.

Dans le cadre de cet assouplissement, huit millions de personnes pourront retourner au travail avec la reprise des activités de la majorité des secteurs économiques.

Mercredi également, le ministère de la Santé a averti que de plus strictes mesures de confinement pourraient être réintroduites dans les zones à risque, si les interventions échouaient à y juguler la pandémie après le 1er juin.

Sont considérées comme des zones à risque les régions ayant signalé plus de cinq personnes infectées sur 100.000 individus, ainsi que les parties du pays où les infections augmentent à un rythme élevé. Certaines grandes métropoles telles que Le Cap, Johannesburg, Pretoria et Nelson Mandela Bay ont été identifiées comme telles. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here