Le PEV s’active pour la campagne de promotion de la vaccination de routine de deux mois

0
802

Kinshasa, 02 juin 2020 (ACP)- Le Programme élargi de vaccination (PEV), avec l’appui de ses différents partenaires, s’active pour la campagne de promotion de la vaccination de routine prévue pour une période de deux mois en juin et en juillet 2020, a déclaré vendredi à Kinshasa la  directrice du PEV, le Dr Elisabeth Mukamba, au cours d’un briefing à l’intention des professionnels des médias membres du Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant (RJAE).

Pour  le Dr Mukamba, le PEV qui est un programme technique, fonctionne avec l’approche communautaire, c’est-à- dire que la communautaire est la première bénéficiaire de ses services, laquelle communauté doit avoir la bonne information sur le bien-fondé de la vaccination. Elle a insisté sur le partenariat avec la presse pour accompagner cette campagne par la diffusion des informations vraies et crédibles en vue de faire adhérer la communauté à la lutte contre les maladies évitables par la vaccination.

Elle a, par ailleurs, souligné que l’une des stratégies pour que les services de vaccination continuent malgré le confinement est la sensibilisation de la population.

Pour sa part, le directeur adjoint du PEV, le Dr Aimé Cikomola a affirmé qu’en dépit du confinement, les services de vaccination de routine n’ont pas arrêté.  » Ils continuent normalement et il y a des dispositions qui sont prises pour respecter les gestes barrières, notamment le lavage des mains, la prise de la température, le respect de la distanciation sociale », a-t-il indiqué.

Contexte de la campagne de promotion de la vaccination de routine

Le chef de division Appui au PEV, le Dr Bertin Lora a expliqué le contexte de cette campagne qui a pour objectif d’accroître la demande et l’offre de service de vaccination de qualité en vue d’augmenter la couverture vaccinale.

Pour lui, une enquête menée durant cette période de pandémie de Covid-19 en RDC, particulièrement dans 10 provinces y compris la ville de Kinshasa, renseigne que 23  %  des parents refusent le service de vaccination à cause de fausses informations liées à cette pandémie et que 73 %  ont confiance à la vaccination de routine.

Cette situation due à certaines rumeurs ne permet pas un service de qualité sur terrain, a-t-il dit. C’est pourquoi le PEV, pour atteindre ses objectifs de contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité dues aux maladies évitables par la vaccination, va mener cette série d’activités durant ladite campagne de promotion pour rattraper tous les enfants de 0 à 11 mois ainsi que les femmes enceintes non vaccinés en RDC. Il a rappelé que la vaccination est une intervention efficace pour protéger les enfants en vue d’atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), particulièrement l’Objectif 3.

Le Dr Lora a, enfin,  brossé l’historique du PEV, un programme spécialisé du ministère de la Santé, créé en 1978 après l’éradication de la variole. ACP/Kayu