Le procès public de Gracia Kayembe retardé faute des moyens d’organisation matérielle

0
701

Mbuji-Mayi, 02 juin 2020 (ACP).- Le procès public organisé par la garnison militaire Mbuji-Mayi- Tshilenge, opposant l’organe de la loi contre le prévenu Ambroise Kabangu, un élément des FARDC accusé pour assassinat du jeune Gracia Kayembe abattu froidement en décembre 2018, connait un retard dans le prononcé faute des moyens pour l’organisation matérielle en cette période de lutte contre la pandémie de la COVID-19.

Le greffe de cette instance judiciaire qui rapporte la nouvelle, rappelle que le ministère public avait requis la peine de mort dans son réquisitoire, se basant sur les dépositions de témoins à charge de l’accusé.

L’accusé est également poursuivi pour deux autres infractions pénales à savoir la dissipation des munitions et la violation des consignes des Forces armées de la RDC. ACP/Kayu