Prestation de serment du Procureur général près la Cour constitutionnelle

0
185

Kinshasa, 03 Juin 2020 (ACP).- Le Procureur général près la Cour constitutionnelle, Jean-Paul Mukolo NKokesha a prêté serment, mardi au Palais du peuple, devant le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en sa qualité de magistrat suprême de la République, au cours d’une cérémonie organisée par les deux chambres du Parlement, réunies en congrès.

Le Procureur général près la Cour constitutionnelle a juré de respecter les lois de la République démocratique du Congo et de remplir loyalement et fidèlement, avec honneur et dignité, les fonctions qui lui sont confiées.

Le Président de la République a pris acte de la prestation de serment de ce haut magistrat, avant que celui-ci ne contresigne le procès verbal de cette cérémonie avec le directeur de cabinet a.i du Chef de l’État, Eberand Kolongele. 

Originaire du Kasaï central, Jean- Paul Mukolo NKokesha est né à Tshikapa, le 08 septembre 1960. Il a obtenu sa licence en droit public à l’université de Kinshasa et le master dans le même domaine en Afrique du Sud, où il est doctorant en droit public. Marié et père de cinq enfants, il parle français et anglais. La cérémonie s’est déroulée dans le strict respect des gestes barrières à la COVID19.

La prestation de serment de ce haut magistrat s’inscrit dans le cadre de la grande réforme de la justice, selon Coco Bwatsha

La prestation de serment du Procureur général près la Cour constitutionnelle s’inscrit dans le cadre de la grande réforme de la justice à laquelle le Président de la  République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ne cesse d’insister depuis son investiture à la tête du pays, a déclaré Coco Bwatsha, conseillère principale au collège administratif et juridique du Chef de l’État, à l’issue de cette cérémonie.

Pour Mme Bwatsha, cette cérémonie trouve son fondement en ce qu’elle se déroule en présence du Président de la République en sa double qualité de magistrat suprême et de garant de la nation, qui assure l’arbitrage et le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des institutions ainsi que la continuité de l’État.

« Le Chef de l’Etat est garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire, de la souveraineté nationale et du respect des traités et accords internationaux », a renchéri la conseillère principale du Président de la République.

La loi organique portant organisation et fonctionnement de la Cour constitutionnelle dispose qu’avant leur entrée en fonction, les membres du parquet général prêtent serment devant le Président de la République, l’Assemblée nationale, le Sénat et le Conseil supérieur de la magistrature représenté par son bureau.

Le parquet général recherche et poursuit les infractions qui sont de la compétence de la Cour constitutionnelle qui est la juridiction pénale de Chef de l’État et du Premier ministre et se charge du contrôle  de la constitutionnalité des lois.

Le Procureur général près la Cour constitutionnelle, dans ses attributions, assiste à toutes les audiences de la Cour en soutenant l’accusation avant de requérir les peines. Il  fait des observations et autorise la levée des pièces instruites devant la cour. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here