11 impétrants médecins vétérinaires du Kasaï-Oriental prêtent serment de Bourgelat

0
535

Mbuji-Mayi,  04 juin 2020 (ACP).- Onze impétrants médecins vétérinaires  du Kasaï-Oriental ont prêté serment de Bourgelat devant le conseil provincial de l’ordre national des médecins vétérinaires, au cours d’une cérémonie y afférente organisée dans la salle du Centre pour le développent Mpokolo Wa Moyo à  Mbuji-Mayi, sous la présidence du gouverneur de province Jean Maweja Muteba.

« Je promets  et je jure devant  le conseil de l’ordre des médecins vétérinaires, de conformer ma conduite professionnelle aux règle prescrites par le code de déontologie et d’en observer en toute circonstance les principes de correction et de droiture. Je fais le serment d’avoir à tout moment et tout lieu le souci constant de la dignité et de l’honneur de la profession vétérinaire, » c’est en ces termes que les impétrants ont prêté le serment de Bourgelat.

A cette occasion, le président provincial du conseil de l’ordre des médecins vétérinaires au Kasaï Oriental, Dr Willy Bialufu a rappelé aux assermentés les trois principes importants de cette corporation à retenir à savoir la discipline, la conscience et le travail bien fait.

Le gouverneur  de province Jean Maweja Muteba a reconnu l’importance des tâches qui attendent un médecin vétérinaire pour la santé humaine, en mettant en exergue le fait que le Président de la République et Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est préoccupé par la diversification de  l’économie nationale en accordant une place de choix à l’agriculture et à l’élevage.

Le chef de l’exécutif provincial a fait savoir que les médecins vétérinaires contribuent, dans une large mesure, au développement des nations dans la production animale, représentant ainsi une contribution non négligeable à la sécurité alimentaire des ménages, tant dans les pays développés que dans les pays en voie de développement.

ACP/Kayu