Assemblée nationale : le gouvernement tient au respect des immunités parlementaires

0
252

Kinshasa, 04 juin 2020 (ACP).– Les immunités parlementaires sont de stricte observance et ne peuvent souffrir d’aucune violation, a déclaré mercredi, le vice-Premier ministre, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Célestin Tunda ya Kasende, dans sa réponse aux préoccupations des députés sur la gestion gouvernementale des immunités parlementaires, au cours d’une plénière dirigée par la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda.

Pour lui, cette position est également celle du gouvernement qui n’entend pas bafouer la dignité des élus légitimes du peuple.

Evoquant la question de la flagrance, le vice-Premier ministre  a expliqué que cette dernière est issue d’une infraction qui vient de se commettre, avant de mettre l’accent sur l’autorisation que doit donner la chambre à laquelle appartient les députés ou les sénateurs.

Le vice-Premier ministre, Tunda ya Kasende, s’est appesanti sur plusieurs points relatifs à la distribution de la justice en RDC, démontrant certaines failles qu’il faut revoir dans les textes juridiques en vigueur.

C’est le cas notamment de la composition supérieure de la magistrature où il faut intégrer le Président de la République et le ministre de la Justice.

Plusieurs projets existent au niveau de son ministère en vue d’une justice juste. Parmi ceux-ci, la réhabilitation des prisons dont celle réservée aux femmes sur toute l’étendue du pays.

L’auteur de la question orale, le député Jean Tokole a félicité le vice-Premier ministre Tunda ya Kasende avant de formuler quelques recommandations pour le respect des immunités des députés.

La plénière a également formalisé les recommandations d’un groupe de travail sur les rapports de la commission environnement, au terme des auditions des ministres du Portefeuille et de l’Environnement ainsi que du Directeur  général a.i. de la SOKIMO.

Election bientôt du 1er vice- président de l’Assemblée nationale

Les membres de la conférence des présidents à l’Assemblée nationale ont convenu, mardi, de la mise en place, dans les prochains jours, du calendrier pour l’élection du 1er vice-président de l’Assemblée nationale, mardi au Palais du peuple,   lors d’une réunion présidée par la présidente de cette institution, Jeanine Mabunda.

Selon le rapporteur de la chambre basse du Parlement, le député Célestin Musao,  la conférence a également souligné la nécessité de mettre en place une commission mixte multisectorielle de lutte contre la COVID-19 pour évaluer l’impact des mesures prises par le gouvernement contre cette pandémie.  ACP/ Kayu