Disparition de 11,9 millions d’hectares de forêts tropicales dans le monde en 2019

0
206

Kinshasa, 04 juin 2020 (ACP).- Les données de l’Université du Maryland publiées mardi sur Global Forest Watch indiquent que 11,9 millions d’hectares de forêts tropicales ont disparu en 2019 à travers le monde.

3,8 millions d’hectares, soit près du tiers de cette surface, concernent les forêts tropicales humides qui sont essentielles à la biodiversité et au stockage du carbone.

Le Brésil est le pays est le pays le plus touché par la disparition des forêts primaires en 2019, avec près d’un tiers des pertes totales (1,4 millions d’hectares), suivi de la RDC (475.000 hectares) et de l’Indonésie (324.000 hectares).

La Bolivie et l’Australie sont deux pays qui ont subi en 2019 de grands incendies de forêt qui ont occasionné des pertes record. En  Australie, à la suite des feux de brousse, la surface de forêts perdues a été multipliée par six par rapport à 2018.

Il est constaté que la perte des forêts tropicales primaires en 2019 représente une augmentation de 2,8% par rapport à 2018. Concernant la perte des forêts tropicales primaires, l’année 2019 (3,8 millions d’hectares) vient en troisième position depuis le début du 21ème siècle après les années 2016 (6,1 millions d’hectares) et 2017 (5 millions d’hectares).

Les pertes des forêts tropicales en 2019 représentent l’équivalent d’un terrain de football qui disparaît toutes les six secondes pendant une année entière. ACP/Kayu