Signature d’un accord de financement additionnel de 445 millions USD entre la Banque mondiale et la RDC

0
540

Kinshasa, 04 juin 2020 (ACP).- Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli et le directeur des opérations de la Banque mondiale (BM) Jean-Christophe Carret, ont procédé mardi, à la signature d’unaccord de financement additionnel d’un montant évalué à 445.000.000 (quatre-cent-quarante-cinq millions) USD, dans le cadre du Projet de Stabilisation et le renforcement de la paix dans les provinces de l’Est du pays (STEP), a appris l’ACP,  mercredi du ministère des Finances.

 » Ce financement additionnel est la preuve que le projet originel a bien fonctionné. Parcequ’on ne fait pas de financements additionnels sur des projets qui ne sont pas performants. C’est un financement qui va aller en appui aux communautés qui ont été touchées par des déplacements internes et aux communautés qui accueillent les déplacées » a, selon la source, indiqué Jean-Christophe Carret.

Le ministre des Finances Yalaghuli, a pour sa part, rassuré de l’effectivité du projet STEP qui va devoir se renforcer avec ce nouveau financement additionnel  » mi-credit  » et  » mi-don « .

 » Même si le projet est orienté dans l’Est du pays, ce deuxième financement couvrira également une partie de l’Ouest de la République démocratique du Congo (RDC), dont le Nord-Ubangi et une partie du centre (le Kasaï), pour venir en appui aux déplacés internes suite au phénomène de Kamuina Nsapu. Nous allons faire diligence et actionner cet accord, afin que les populations en bénéficient dans les meilleurs délais  » a-t-il poursuivi.

Pour rappel, ce nouveau financement vient s’ajouter au montant initial de 129.000.000 (cent-vingt-neuf millions) USD. Il vise également à accompagner la mise en place de la gratuité de l’éducation en permettant notamment la construction des nouvelles salles de classe dans des écoles pour faire face à l’afflux des nouveaux élèves grâce à la mesure de gratuité.

Ce financement additionnel renforce, non seulement les liens de coopération entre la RDC et la BM, mais aussi confirme le leadership de cette institution financière internationale en ce qui concerne l’appui au développement. ACP/Kayu