Quand l’eau disparaît avec la gratuité à Goma

0
523

Goma, 06 juin 2020 (ACP).-Depuis l’instauration de la gratuité de l’eau et de l’électricité en République démocratique du Congo en vue d’aider la population de Goma à faire face à la pandémie de la Covid-19, l’eau est devenue rare dans les robinets des plusieurs quartiers de la ville de Goma.

Selon certains habitants interrogés vendredi par ACP, cette denrée vitale a toujours été rare dans ces quartiers mais ils affirment que la situation s’est accentuée avec la gratuité. C’est surtout les quartiers Nord de la ville qui en souffrent.  « Nous sommes actuellement obligés de laisser les bidons au robinet, et venir vérifier de temps en temps pour voir si l’eau est venue pour puiser. Par moment ça ne vient pas, nous puisons entre deux heures et quatre heures du matin. » a témoigné Mme Masika Chance, habitant du quartier Mabanga-Nord.

Elle s’est réjoui d’avoir au moins un robinet dans la parcelle et cette dernière est clôturée.  Amani Diston, a,  pour sa part, vécu dans une parcelle non clôturée,   affirmant avoir été menacé à deux reprises par des policiers en ce temps de couvre-feu de la ville car il s’est retrouvé dehors vers 4h du matin.

 Ils disent craindre en plus pour leur santé, aussi pour leur vie. Car les bandits à main armé circulent souvent dans la ville.

Les habitants interrogés ont demandé à la Regideso la levée de la gratuité de l’eau dans  la ville car, selon eux, c’est cette gratuité qui vient aggraver le manque de cette denrée importante dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus.

Du côté de la Regideso, cette situation est provoquée par la saison sèche. Pour un agent qui a requis l’anonymat, la pression est faible raison pour lesquelles sa structure a du mal à pomper l’eau jusqu’au Nord de la ville, sachant que ces quartiers sont dans les hauteurs. ACP/Kayu