» EximBank  » n’a jamais accordé un prêt de financement à la RDC pour la construction de l’aérogare de l’aéroport de N’djili, selon le ministre Mazenga

0
693

Kinshasa, 07 juin 2020 (ACP)- Le ministre des Transports et voies de communication, Didier Mazenga Mukanzu, a affirmé jeudi à la presse a l’issue de son intervention à la Chambre haute du Parlement que la banque chinoise  » EximBank  » n’a jamais accordé un prêt de financement au gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), pour financer les travaux de construction de l’aérogare de l’aéroport international de N’djili.

Le ministre Mazenga a fait cette affirmation en rapport avec la question orale avec débat du sénateur, José Makila Sumanda, sur l’état d’avancement desdits travaux.

Pour lui, ces travaux évoluent normalement bien, en dépit de quelques problèmes d’ordre financiers.  » Le gouvernement congolais jusque là n’a jamais bénéficier d’un quelconque prêt de Eximbank, bien que cette dernière ait signé un contrat de prêt de financement avec le gouvernement de la RDC.  Nous attendons que cet accord soit ratifié pour que le gouvernement bénéficier de ce financement  soulignant que pour le moment les travaux qui s’effectuent le sont sur financement du gouvernement  qui avait debloque 20 millions de dollars américains  pour démarrer et lance les travaux en 2019 ,  a indiqué le ministre des transports et voies de communications.

Il a précisé que ledit contrat avec  » Eximbank  »  a été signé en 2018 et que les travaux de construction furent lancés au mois de mai 2019 et exécutés par l’entreprise chinoise Wiltec. ACP/ Kayu