La proposition de loi portant protection des droits des peuples autochtones (pygmées) en RDC jugée recevable à l’Assemblée nationale

0
605

Kinshasa 07 juin 2020 (ACP). –  Les députés nationaux ont jugé recevable la proposition de loi portant protection et promotion des droits des peuples autochtones (pygmées) en RDC initié par le député Rubin Rachidi, lors d’une plénière tenue vendredi à l’Assemblée nationale. 

Selon l’initiateur, l’étape la plus importante dans le processus d’élaboration des lois est franchie, soulignant que les députés ont voté massivement en faveur de la proposition. Il a fait remarquer que ladite proposition va suivre sa voie normale, insistant qu’il fera le suivi pour la finalisation au niveau de la commission.

De son côté, l’élue de la province du Sud-Kivu Adolphine Muley a indiqué que cette proposition sera enrichie par ses collègues députés et subira des améliorations au niveau de la commission.

« Le législateur congolais a prévu le respect de la dignité humaine, le respect des droits de l’homme, l’égalité même de la naissance et l’égalité même des peuples autochtones », a-t-elle dit, poursuivant que celle-ci vient compléter les lois existantes dans notre pays.

Pour le président de la Dynamique des groupes de peuples autochtones pygmées (DGPA), Patrick Saidi , la démarche date de plus de huit ans de plaidoyer et huit ans de travail dans l’élaboration de cette initiative. 

« Beaucoup d’éléments ont été recueillis auprès de communautés », a-t-il révélé, indiquant que cette troisième législature a permis aux députés nationaux de mener un débat scientifique sur la question.

L’Assemblée nationale avait également, lors cette même plénière, déclarée recevable la proposition de lois relative à la libéralisation des terres  dans le secteur agricole, dont l’auteur est le député national Elvis Mutiri Wa Bashara. ACP/ Kayu