Le port de masque rendu obligatoire dans les milieux publics à Muanda

0
949

Muanda, 07 juin 2020(ACP).- L’administrateur du territoire de Muanda, M. Roger Mbala, a indiqué, samedi lors d’un entretien avec l’ACP, avoir enjoint, début juin, la population de son entité de porter obligatoirement le masque dans les lieux publics en vue de la protéger contre la pandémie de coronavirus.

Selon M. Roger Mbala qui l’a annoncé à l’issue d’un conseil local de sécurité, cette mesure est partie d’un constat désolant du comportement de sa population, en dépit de l’existence effective du Covid 19 au Kongo Central, principalement à Matadi, située à quelques 210 km de Muanda, soulignant que le trafic entre les deux villes est resté ouvert.

« Nous sommes obligés de passer à la vitesse supérieure en obligeant tous les habitants de la cité de Muanda de ne plus se promener sans masque au risque de se faire contaminés, et les récalcitrants paieront 5.000 FC à verser à la DGR/KC », a dit à l’ACP l’administrateur de territoire de Muanda.

M. Roger Mbala a noté que la population de sa juridiction affiche une attitude sceptique depuis l’annonce des cas positifs avérés de la maladie à coronavirus en RDC, appuyant son affirmation sur base des témoignages recueillis pendant quelques descentes effectuées au marché, au parking central des véhicules, et travers les grandes rues les plus fréquentées.

« Beaucoup de gens ne croient pas à la présence effective de cette pandémie, sous prétexte qu’aucun cas détecté positif n’a été présenté à la population », a-t-il déploré.

Il a demandé à la police de faire appliquer avec rigueur et professionnalisme cette décision à travers les endroits les plus fréquentés et bondés de la cité de Muanda. ACP/ Kayu