Au moins 13 morts dans un naufrage au large de l’extrême-nord du Mozambique

0
328

Kinshasa, 08 juin 2020 (ACP).- Au moins treize personnes sont mortes noyées mardi dernier lors du naufrage d’un bateau pris par le mauvais temps au large des côtes de l’extrême-nord du Mozambique, a-t-on appris samedi auprès de la police locale cité dimanche par la presse
étrangère.

Chargé d’une cinquantaine de personnes, le navire avait quitté la ville côtière de Memba en direction de Mocimboa da Praia, à plus de 200 km plus au nord, lorsqu’il a été surpris par du gros temps et a heurté dans la nuit un rocher, a précisé un porte-parole de la police, Augusto Gusta.

“Nous avons à l’heure qu’il est récupéré les corps de 13 victimes ainsi que 35 survivants, qui sont retenus par la police pour enquête”, a ajouté M. Gusta. Le naufrage est survenu au sud de Pemba, la capitale de la province du Cabo Delgado, théâtre depuis deux ans et demi d’une insurrection jihadiste meurtrière.

La police mozambicaine soupçonne ces groupes islamistes de recruter des
combattants dans les régions frontalières du Cabo Delgado, et de les acheminer sur le théâtre de leurs opérations par la route ou par voie maritime. “Notre enquête sur les motivations de ce voyage de nuit, sans en prévenir les autorités maritimes, est toujours en cours”, a précisé le porte-parole de la police. Les attaques jihadistes, revendiquées depuis quelques mois par le groupe Etat islamique (EI), ont fait au moins 1.100 morts, civils, policiers et militaires, selon l’ONG Armed Conflict Location & Event Data Project (ACLED). L’ONU estime à plus de 200.000 le nombre d’habitants de la province déplacés par cette insurrection. ACP/Kayu