Le ministère de l’industrie dispose désormais du document de la politique et des stratégies industrielles

0
327

Kinshasa 08 juin 2020 (ACP)- Le Conseil des ministres du vendredi dernier présidé par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a adopté le Document de la politique et des stratégies industrielles (DPSI) initié par le ministère de l’industrie.

Selon la cellule de communication dudit ministère, le ministre Julien Paluku Kahongya a, au cours de la cérémonie de remise symbolique de ce document, le weekend, au directeur général du bureau national d’études et planification industrielle (BNPI), Innocent Mbungaya, indiqué que le DPSI obéit à tous les stades de l’enquête, depuis la recherche sur le terrain, jusqu’au guide méthodologique du ministère du Plan.

 » Le DPSI aligne 11 (onze) stratégies et 09 (neuf) programmes qui peuvent rapidement faire évoluer la République démocratique du Congo (RDC), de 500 (cinq cents) à 2.000 (deux mille) entreprises à l’horizon 2025  » a fait savoir le ministre de l’industrie.

Pour lui, au moins 1.000.000 (un million) d’emplois seront créés, particulièrement ceux des jeunes et des femmes, avant de poursuivre que le même document aidera à accroître la contribution de l’industrie manufacturière au produit intérieur brut (PIB) à  28% contre 19,7% en 2017 ; à conquérir au moins 60% de la part du marché local et atteindre au moins 15% du marché régional par les exportations.

Pour la mise en œuvre du DPSI, Julien Paluku a annoncé la création prochaine d’un Comité national d’orientation de la politique industrielle. Ce comité sera présidé par le ministère de l’industrie, alors que le comité technique de pilotage sera présidé par le directeur d’études et de planification de l’industrie.

Quant au secrétariat technique, a poursuivi le ministre Paluku, il sera assuré également par le bureau d’études et de planification du même ministère. Au niveau provincial, il y’aura des conseils provinciaux de l’industrie qui seront présidés par les ministres provinciaux ayant la charge de ministère de l’industrie. En ce qui concerne le secrétariat technique, il sera dirigé par les divisions provinciales à l’industrie

 » L’amélioration des performances des entreprises congolaises et leur compétitivité pourraient être rapidement au rendez-vous, grâce à la mise en œuvre de cette politique industrielle  » a conclu le ministre de l’industrie, Julien Paluku Kahongya. ACP/Kayu