Le RFAF/ODD invite les congolais à favoriser une paix durable pour son émergence

0
691

Kinshasa, 08 juin 2020 (ACP).- Les pays membres du Réseau des femmes d’Afrique Francophone pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (RFAF/ODD),  invitent le peuple congolais à favoriser  et encourager le dialogue et la culture de la paix durable pour  l’émergence de la RDC, a déclaré, Mme Volatiana Randrianasolo, vice modératrice de cette structure africaine, dans une déclaration dont une copie parvenue dimanche à l’ACP.

Selon la source, cette structure soucieuse de développement durable et de la paix sociale en Afrique, suit de très près l’évolution de la politique de la RDC, constituant selon Volatiana Randrianasolo le socle de toute émergence.

« La RDC  étant au centre de l’Afrique,  présente un besoin de stabilité  qui préoccupe  au plus haut point tout le continent africain. D’ou, la nécessité d’une sensibilisation à la promotion de la paix et à la non violence » déclare-t-elle en demandant particulièrement aux différents médias, presse écrite et en ligne, de s’approprier cet effort.

Mme Volatiana Randrianasolo  recommande également au Prix Nobel, le Dr Dénis Mukwege, les Ambassadeurs universels de la paix, les femmes leaders des structures sociales bénéficiaires de différents prix, à s’impliquer pour former une plate- forme susceptible d’émerger d’une manière précoce, en collaboration avec le RFAF/ODD afin de servir de protecteurs des valeurs.

Par ailleurs, le RFAF/ODD exhorte les acteurs de la société civile de se sentir interpellés pour la consolidation des institutions, en encourageant toutes les agences du système des Nations-Unies, les différents partenaires techniques et financiers œuvrant sur le sol Congolais.

Il encourage enfin toutes les institutions d’appui à la démocratie en RDC, de vouloir continuer à jouer pleinement leur rôle d’accompagnement de cette démocratie à l’âge très jeune, de favoriser le dialogue pour lever les zones d’ombres sur la conduite des affaires du pays, de permettre d’aller de l’avant dans la mise en œuvre des ODD d’ici l’horizon 2030 et d’affronter la période post-COVID ainsi que l’agenda 2063 qui pointe à l’horizon. ACP/Kayu